COVID-19 - 3 Nouvelles Etapes

COVID-19 -  3 Nouvelles Etapes
L'ATTESTATION dérogatoire reste « obligatoire »,

"Le pic de la seconde vague est passé. Un déconfinement  progressif en trois étapes, fixe notamment la très attendue réouverture des commerces "non-essentiels".

A compter du 28 Novembre, réouverture  de l’ensemble des commerces qui étaient jusque-là fermés, quelle que soit leur taille, dans le "cadre d'un protocole sanitaire strict" et jusqu'à 21 heures maximum. 

Il n'y a pas de limitation de distance pour les achats. On peut aller à 20 km ou même 30 km à partir du moment où on a avec soi une attestation avec cochée la case sortie pour faire des achats essentiels.

Parallèlement, les offices des cultes seront permis dans la limite de 30 personnes, tandis que les activités extrascolaires seront autorisées. "Les librairies, disquaires et bibliothèques" pourront également rouvrir à cette date. Les offices dans les lieux de cultes seront à nouveau permis, dans la limite de 30 personnes. Les cimetières ne sont pas fermés.

La règle du "un kilomètre pendant une heure" passe à 20 km / 3 heures, afin de permettre à chacun de sortir à l’extérieur, pour marcher, faire du sport, profiter de la nature. Mais elle ne vise pas à permettre des visites à des amis ou à la famille.

Le confinement sera levé le 15 décembre si la situation sanitaire continue à s'améliorer et sera remplacé par un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures, avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre où la circulation sera libre,

Sous réserve de l’évolution positive de la situation sanitaire, les musées, les cinémas et les salles de théâtre pourront rouvrir, dans le respect de protocoles sanitaires stricts.

A compter du 15 décembre, "nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille" mais en limitant les "déplacements inutiles", 

Réouverture des restaurants  et des stations de ski, le 20 janvier 2021 - Si les indicateurs sanitaires sont sous la barre des 5.000 cas et des 2.500 à 3.000 patients en réanimation.

Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile
Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.